Retour sur le MIF 2014

Voilà, voilà… J’arrive.

J’y étais, moi, au MIF. Je sais, c’était il y a un petit bout de temps. Mais bon, il y a des moments dans la vie où on ne fait pas toujours ce que l’on veut (enfin, ça reste à prouver ça!).

Le 6 novembre dernier, je me suis rendu à cette étrange salon du Made In France, comprenez « fait chez nous ». Évidemment, il y a avait tout et n’importe quoi, des produits labellisés, d’autres non, mais surtout quelques belles surprises.

WP_20141114_003

Bienvenue au MIF

Commençons par les commencements, c’est à dire ceux que je connaissais:

– Il y avait tout d’abord 1083, le fameux jean séparé de son acheteur que de 1083 km (hors rivets, mais je pense que je vais créer une usine de fabrication de rivets et boutons pressions françaises, j’ai comme l’impression que ça devrait bien fonctionner). Enfin je le vois en vrai, le créateur, Thomas, mais aussi le jean. Et notamment le nouveau jean en denim plus épais. Et puis je me fais plaisirs, depuis le temps, j’en prends un, dont je ferai le test.

– Ensuite, il y avait Isabelle et Christophe de Milémil avec leurs chaussures de foot en cuir. Présentation de la version femme et surtout d’une version dite futsal, avec une semelle à petits crampons. Cette version futsal sera aussi très pratique pour le golf en été, la marche et les personnes ayant des problèmes de pieds.

WP_20141114_009

Le modèle Supporter pour femme

 

 

 

 

 

 

 

WP_20141114_008

Le modèle Fustsal

WP_20141114_007

La semelle multi-activité du modèle Futsal

 

 

 

 

 

 

– Enfin il y avait Ma P’tite Culotte. Je n’en ai pas encore parlé, mais ça ne serait tardé: Des petites culottes en jersey, très doux et très originales.

WP_20141114_023

La P’tite Culotte côté pile

WP_20141114_024

La P’tite Culotte côté face

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après il y a ceux que je ne connaissais pas et que j’ai rencontré là-bas:

– La plus belle rencontre, c’était avec Indiscrète, la marque de sous-vêtements pour femme distribués à domicile. Un gros coup de cœur car l’engagement de ces filles qui ont préféré quitter leur ancienne direction plutôt que de vivre un énième PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) est sans faille. Et pour avoir vécu la même chose (je parles des PSE à répétition, avec revente d’activité et à nouveau plan social deux ans plus tard), oh que je les comprends. En dehors des produits, de la marque, c’est un philosophie dans laquelle je me suis entièrement retrouvé.

Paris-20141115-00658

Un très belle rencontre sur le stand d’indiscrète

– Après il y a Les Couleurs du Noir. Aude Magnan de Bornier travaille avec des créateurs pour qu’une même seule robe noir accessoirisée de façon différente puissent être porté quelle qu’en soit les occasions. Un grand coup de maître, des produits de qualité, une directrice qui sait ce qu’elle veut. Tout ça m’a bien plu.

Remade in France, c’est Hervé Brossard issu du luxe, qui travaillant avec une entreprise d’insertion professionnelle qui s’occupe du tri et du recyclage, et lui qui a ses patrons et assemblent les morceaux entre eux. Des coupes originales pour des jean haut de gamme où chaque jean est original car il a sa propre teinte et sa propre référence.

WP_20141114_015

Du haut de gamme pour Remade In France

– J’ai vu aussi Paskap. Derrière cette marque, Karine Coutière qui fait fabriquer, chez un ancien sous-traitant du luxe basé dans les Landes, des chaussures pour bébé. En intégrant un processus au maximum français (cuir d’Espelette, lacet choletais), Karine fabrique du haut de gamme les premières chaussures de nos bouts de choux.

WP_20141114_017

Les premières chaussures de nos bouts de chou

– Très belle rencontre chez Arod, avec le papa du créateur. Leur crénaux, c’est le vêtement technique, c’est à dire dé-transpirant, thermorégulant, anti-odeurs, qui sèche rapidement et sans repassage. Parfait pour le trekking, le sport, la montagne et la vie off de tous les jours, ces vêtements, qui ne sont en vente que par correspondance, sont issus de fibres techniques polyester. Cela donne des tee-shirt tout doux, mais aussi des chaussettes, des polaires, les caleçons à des prix très raisonnable.

– Puis il y a eu Orijns: Très street-wear pour les hommes, avec des sweets, des tee-shirts et des accessoires sérigraphiés, mais aussi des chemises et des polos classiques. Pour les femmes, quelques débardeurs et tee-shirt tendance et quelques pièces plus sage comme une marinière et une très belle robe noire à ruban rose dans le dos.

WP_20141114_014

Du street-wear Made In France

WP_20141114_012

Made In France

 

 

 

 

 

 

 

– La Manufacture de la Bonneterie, c’est quatre maques: Berthe aux Grands Pieds, des chaussettes et collants pour le moins originaux de créateurs, Dagobert à l’Envers, des chaussettes fantaisies figuratives, Etablissement Perrin, la chaussette classique, et La Chaussette Française, la chaussette de luxe et est fournisseur officiel de la boutique de l’Assemblée Nationale (pourquoi alors allez chercher ses mi-bas vermillon en Italie?). La Manufacture de la Bonneterie sous-traite aussi pour des marques hauts de gammes.

WP_20141114_028

Les chaussettes de créateurs de Berthe aux Grands Pieds

WP_20141114_027

Les collants de Berthe aux Grands Pieds

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Pour finir, Fantôme, un pari osé pour des sacs fabriqués à partir de chambre à air de vélo. Que de temps passé à réparer les pneus crevés quand j’étais môme, alors je vois dans ces sacs uniques un peu de mon apprentissage en réparation de cycle. Fabriqué en France avec (sauf le fil et les rivets, décidément, il est temps que je m’y mette), ces sacs sont très bien pensés et originaux.

WP_20141114_019

La collection de Fantôme

Après, il y a ceux qui étaient au salon mais que je n’ai pas eu le temps de voir:

– Le cirage A. Mullard, pour entretenir mes nombreuses chaussures, à un prix tout à fait raisonnable.

Bucephale, la nouvelle marque de polo haut de gamme.

Le Garçon Français, des sous-vêtement pour homme de qualité.

Fench-Appeal où le jean français galbé.

Le Tricolore, le pull en coton recyclé.

Plus de Pulls, le pull en laine recyclée.

Ensuite, il y a ceux que je ne connaissais pas, mais qui n’ont rien à voir (ou presque) avec mon blog:

– La Manufacture Vuillemin, qui en dehors de vendre des montres anciennes avec des mouvements qui n’existent plus à des prix qui rendraient fous certains, cette manufacture comtoise fabrique l’horloge de demain. Il est vrai que les pendules de nos grand-parents ne rencontre pas un vif succès. Par contre, la très belle horloge moderne qui est fabriqué par cette manufacture m’a tout de suite plu. Cette entreprise a le label Entreprise du Patrimoine Vivant.

WP_20141114_026

Incroyable mouvement flottant dans l’air

Litenjizo, ce sont des sculptures originales, dont la répliques vous accompagne dans la vie de tous les jours. Parce que ce sont 7 porte-bonheurs comme des statuettes, une réplique miniature est à glisser dans votre sac. Chacun des 7 Litenjizos a sa signification: Études, amour, créativité, santé, voyage, famille.

WP_20141114_021

De belle sculptures porte-bonheur

Enfin, il y a ceux que j’aurais aimé voir mais qui n’étaient pas là:

Le Slip Français, précurseur de cette vague Made In France

Monette Paris ou Madame Aime, même si cette dernière lançait sa collection pratiquement au même moment.

Archiduchesse, parce que j’aime bien leurs chaussettes

 

Enfin, je subodore que le studio Made In France ne soit là que pour justifier un label de fabrication française, que dis-je, le label puisqu’il n’y en a qu’un seul (pas par manque de concurrence comme ses représentants voudrait nous le faire croire, mais par manque de volonté politique)

WP_20141114_016

Aucun intérêt

Je ne pourrai pas aller au salon Osons La France car j’ai d’autres priorité. Je rencontrerai Le Slip Français et Le Véritable Cherbourg à une autre occasion.

Ce salon du MIF 2014 fut une excellente expérience, de très belle rencontre, et je suis déçu de ne pas avoir pu avoir y passer plus de temps.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *