Les chaussures de Milémil

Reçues avant l’été à la suite de leur crowdfunding, j’ai pu tester mes Milémil façon supporter tout l’été (ou presque).

Les chaussures ont une coupe agréable, les coutures sont bien effectuées, la chaussure est, au premier abord, très légère.

Mon problème, c’est que j’ai le pied large, et au combien de paires de chaussures ou de baskets se sont retrouvées à la poubelle, faute de coutures (ou de colle) qui aient tenu correctement dans le temps sur l’extérieur du pied. Et trouver des chausseurs à plusieurs largeurs devient de plus en plus rare et surtout cher. Le choix cornélien de la chaussure: prendre un 42 avec un risque de décollement de la semelle, ou un 42,5 ou 43, mais ne pas être ajusté.

Le choix était d’autant plus compliqué que j’achetais ces chaussures sans les essayer.

WP_20140919_15_15_02_Pro

L’avantage avec les Milémil, c’est que à l’origine, ce sont des chaussures de football et pas des chaussures de mode (quoi que!). Alors toute la partie de jonction entre la semelle et le chaussure a été particulièrement travaillé. Indestructible, me semble-t-il.

Le premier essayage s’est très bien déroulé. Un peu serré, mais le cuir s’assouplit vite et devient à la longue très agréable à porté.

WP_20140919_15_14_28_Pro

J’étais aussi inquiet par la semelle. Une semelle sans air, sans mousse spécifique, sans tige de torsion. Mes pieds vont-ils supporter? Oui très bien merci. Non, je ne suis pas en train de dire que certains arguments marketing des marques visibles sont dans la course à l’innovation inutile, mais simplement, que, toutes travaillées qu’elles sont, ses chaussures Milémil sont simples, belles, légères et agréables à porter.

WP_20140919_15_15_52_Pro

Après, pour la couleur, la liste s’allonge au fur et à mesure, mais le bleu avec les lacets orange me vont très bien et s’accorde parfaitement avec ma garde-robe. J’espère juste que le tannage du cuir se fait dans un certain respect de l’environnement, mais je fais confiance à Christophe et Isabelle pour que leur projet français soit ou devienne aussi un projet citoyen.

Au registre des choses qui déplaisent, je trouve que la languette est un peu juste en longueur, et avec un centimètre en plus, voir un petit bourrelet pour l’attraper, je les enfilerai un peu plus.

WP_20140919_003

Dans le projet de départ, le logo Milémil sur le côté devait être une étiquette, et est devenu un bout de cuit cousu. Parfait, j’avais peur que l’étiquette se rebique, et je trouve beaucoup plus abouti le petit morceau de cuir cousu.

Etiquette WP_20140919_15_15_31_Pro

Une paire de chaussures avec mes initiales, c’est extrêmement plaisant. Et utile, car cette petite équipe ne démérite pas, et bientôt, ce sera le seul moyen de différencier dans les vestiaires quelles sont mes Milémil. En tout cas, c’est le seul mal que je leur souhaite.

WP_20140919_007

Et puis pour montrer que ce ne sont pas que des chaussures de supporter, sachez que je ne suis pas spécialement fan de foot, mais que j’aime les produits biens faits.

Accordé à mes Milémil, à moins que ce ne soit l'inverse...

Accordé à mes Milémil, à moins que ce ne soit l’inverse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *