Aigle

Créé en 1853 par un américain, Hiram Hutchinson qui rachète le brevet de vulcanisation du caoutchouc à Charles Goodyear, la marque « a l’aigle » à l’origine fabrique encore quelques bottes en France, à Châtellerault, dans la Vienne. Ce procéder permet au caoutchouc d’avoir un aspect rigide élastique, mais qui ne casse pas quand il fait froid et ne fond pas quand il fait chaud.

C’est dans les années 20 que veront le jour les premières bottes. Et le modèle bleu avec deux bandes blanches, la botte nautique, sera créé pour les JO de Munich en 1972.

image_full1125

Le début de la diversification dans le textile à lieu en 1989 ainsi que l’ouverture du magasin historique de Saint Germain-des-Prés. En 1993 sera ouvert le premier magasin en Asie, à Tokyo.

boutique-aigle

En 2013, après avoir été racheté par Total puis un fond d’investissement, Aigle est racheté par le groupe Mauss, entreprise familiale suisse dans le textile qui détient notamment la marque Lacoste.

parka d08390-carmin-1 chemise blouson

Aujourd’hui, près de la moitié du personnel est français. Mais les ventes en France reste ciblés essentiellement pour les professionnels.

363776-kaki-1 363776-kaki-c 842554-brun-c 842554-brun-1

Tandis qu’en Asie, la botte est très fashion et très colorée.

840524-marine_rouge-c 840664-blue-c bottes enfants

Aigle a une volonté de conserver en France ce qu’il appelle les « Maîtres Caoutchoutiers ». Au nombre de 200, ils assemblent à la main les bottes. Le textile, les bottes enfants et les bottes fashion sont fabriqués en Asie.

Une paire de bottes nautique coûte 60 €.

Une paire de bottes de chasse peut coûter jusqu’à 250 €

Pour le textile, les produits sont plutôt considérés comme habits de qualité avec un prix en corrélation.

www.aigle.com

One thought on “Aigle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *